Une semaine au calme

Il y a peu de temps, c’était les vacances scolaires.
Nous habitons assez proches de Pyrénées et depuis que les enfants sont petits nous profitons des vacances d’hiver pour passer une semaine à la montagne.

J’adore chercher la beauté dans chaque saison, dans chaque lieu… mais la station de ski en hiver… rien à faire, je n’aime pas ça.
Qu’à cela ne tienne. Je savais que j’allais avoir du temps au calme pendant que monsieur et les enfants seraient sur les pistes et j’ai décidé de prendre un minimum de matériel et d’inspiration pour m’entrainer et travailler ma créativité pendant cette période.

Kid de survie !

J’ai mis dans ma valise :

  • Quelques crayons de papiers et une gomme
  • Des feutres noirs plus ou moins épais
  • Un compas
  • Un set d’aquarelle de voyage
  • Un bloc de papier à dessin
  • Un bloc de papier aquarelle

Ca peut paraitre beaucoup comme ça ; mais pour moi qui ai l’habitude d’avoir tous les feutres sous la main, l’ordi, le scanner, etc, ça n’est pas énorme.

Une envie qui prend le dessus

Aquarelle et mandala

Dès le premier jour des vacances j’ai fait une liste de ce que je voulais (devais ?) dessiner dans les jours à venir.
Je voulais préparer les illustrations pour la thématique de printemps.

Mais c’était sans compter sur le pouvoir de persuasion insoupçonné du compas !

J’adore dessiner des mandalas, mais comme je l’ai expliqué dans un article il y a quelques mois (lien article), c’est une activité qui prend vite beaucoup de temps.
Et du temps, j’en avais à revendre…

J’ai donc commencé un premier mandala… faire les traits de bases avec le compas, en choisir seulement quelques-uns pour donner une forme unique, repasser les traits en noir, ajouter des formes, faire des traits plus épais par endroit… bref j’y ai vite passé plusieurs heures ! Et j’ai adoré ça.

Pas de pression de temps, faire autant de traits de forme que j’en avais envie…

Niveau 2 !

Après un premier dessin sur lequel j’avais passé une bonne partie de la première journée, j’imaginais avoir assouvi mon envie de mandala. Erreur !

Mandala

J’avais aussi emporté dans ma valise un livre : « J’ose créer » de Marie Boudon. (édition Eyrolles)
C’est une jeune femme dont je suis le travail depuis un petit moment grâce à son blog.
Je trouve ses dessins très agréables et j’apprécie particulièrement sa façon de s’interroger sur le processus créatif et le fait que ce soit accessible à tous.

Sa spécialité : l’aquarelle.
J’avais donc pris mon petit set d’aquarelle dans l’idée de m’inspirer de ce qu’elle avait fait.
C’était sans compter sur mon ami « compas » et son collègue « mandala ».

Vous l’aurez compris j’ai finalement passé les quelques jours de vacances à dessiner des mandalas et à les colorier à l’aquarelle.

Mandala Aquarelle à ma façon

Joindre l’utile à l’agréable

Mes dessins avaient tous un petit quelque chose de floral… J’ai donc décidé d’en faire quelques-uns plus petits que je pourrais utiliser dans ma thématique Printemps.

Ils accompagneront à ravir Mademoiselle Printemps.

Mandala pour mademoiselle Printemps

Ce que j’ai appris

Pendant cette semaine de coupure j’ai appris plein de choses :

  • Qu’il faut parfois se laisser du temps et ne pas hésiter à tester un peu de tout pour trouver ce qui nous ressemble vraiment.
  • Que créer sans véritable but est très agréable et enrichissant
  • Que dessiner un mandala a un vrai effet relaxant
  • Que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre pour faire de l’aquarelle
  • Que j’aime par-dessous tous les dessins avec des traits aux feutres
  • Que je peux passer plusieurs journées toute seule sans m’ennuyer une seconde si j’ai mon « Kit de survie » !
  • Que je devrais me laisser plus de temps « créatifs libres » en dehors des périodes où je ne suis pas chez moi.

Et je vous recommande chaudement le livre de Marie

Et vous ? Avez-vous vos petits moment créatifs ?

Cet article vous plait... partagez le

Gribouille et sa boite mystérieuse !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire