Ce qui a changé…

Il y a quelques jours, j’ai changé Gribouilli Street.
Je vous en parlais dans l’article « Transformation… Gribouilli Street casse sa coquille ! ».

Un article avec un peu de coulisses mais aussi très factuel et descriptif.

J’avais envie aujourd’hui de vous parler plus de mon état d’esprit, de mes nouveaux rituels, de mes envies, car avec le confinement il faut bien avouer que les choses ont un peu changé et Gribouilli Street est devenu encore plus essentiel.

C’est décidé, je prends les illustrations au sérieux !

C’est un choix que j’ai fait dès la fin de l’année dernière. Quand j’ai planifié mes grands projets pour 2020, j’ai donné une part importante à Gribouilli Street.

Le premier pas pour « prendre les illustrations au sérieux » (drôle d’expression n’est-ce pas ?) était de créer les 2 boutiques.
Produits, ambiance graphique, utilité pour l’acheteur, message à faire passer… Je me suis attelée à mettre du sens et de la motivation dans Redbubble et dans Etsy.
Un challenge, oui un peu, mais c’est mon cœur de métier, ce que je fais avec la communication digitale sereine.
Alors oui c’est toujours plus compliqué quand on le fait pour soi, mais je savais comment m’y prendre.

Ce qui a été moins évident c’est « la qualité » des illustrations.

J’ai du mal à définir cette notion de « qualité », mais je l’ai toujours en tête.

  • Mes illustrations sont-elles suffisamment bien pour qu’on y mette un prix ?
  • Dois-je être plus radicale dans mon approche, plus différente, avoir un style plus affirmé ?
  • Dois-je passer plus de temps sur chaque illustration ?
  • Dois-je penser en termes de collections, de thématique ?
  • Dois-je être plus critique, plus humoristique, plus revendicative ?

Bref autant de questions sur « l’illustration » en général et ce qu’elle apporte au monde… Très métaphysique tout ça et franchement trop prise de tête pour l’intention que j’ai mis dans Gribouilli Street.

Alors plus sérieux oui, mais pas trop quand même !

Apprendre, découvrir, s’inspirer

Inspiration

La meilleure façon de faire taire toutes ces questions c’est d’y répondre ou du moins d’essayer.
C’est pourquoi, je suis partie à la recherche d’informations.

J’ai utilisé Instagram pour suivre plein d’illustrateurs (enfin surtout des illustratrices).
J’ai regardé leur travail, leur site, et parfois par bonheur il y avait même un blog !

J’ai découvert Elodie, qui a un super site pour les illustrateurs débutants et qui donne des tas de conseils (www.elodie-illustrations.net/)
J’ai pu voir ses questions, son approche, ses solutions… et puis elle a un groupe facebook avec plein de découvertes.

J’ai aussi suivi de plus près Marie (www.tribulationsdemarie.com/ ).
Je la connaissais depuis un moment, mais cette fois j’ai regardé ce qu’elle proposait non pas pour la technique (aquarelle) mais pour sa démarche.

Je me suis aussi abonnée à des artistes qui sont sur Etsy et Redbuble.

Et ma liste d’abonnements à des chaines youtube s’est bien allongée.

Tout ça s’est très bien, mais j’ai besoin de passer à l’action et de tester les choses pour vraiment les intégrer !

C’est pour ça que le challenge « Draw this in your style » est la cerise sur le gâteau.
Il me permet de voir plus en détail le travail d’illustrateurs et de faire le parallèle avec mes réalisations.

Se donner du temps

Organisation et rituel, voilà les points clés qui vont me servir à aller plus loin.

« Organisation » car si je pars dans toutes les directions je risque de me décourager, de papillonner et de finalement ne pas avancer. Alors je me fixe quelques objectifs, SMART… (Spécifique Mesurable Atteignable Réaliste et Temporellement défini).

Sans être hyper rigoureuse (après tout c’est pour mon plaisir !!), ces objectifs m’aident à cadrer un peu et surtout à avancer à mon rythme.
Je me les fixe et refixe très régulièrement. Ils sont de jolis lampadaires sur mon chemin.
En ce moment, l’un de mes objectifs est de réaliser une illustration « Draw this in your style » chaque semaine.

« Rituel » car pour progresser il faut pratiquer et pour être sûr de pratiquer régulièrement rien de mieux qu’un petit rituel ou une routine.

J’ai donc inclus dans mes journées, une demi-heure de lecture/inspiration/veille et 1h de dessin (après le repas du midi, avant de reprendre le travail).

Voilà donc concrètement comment le changement de Gribouilli Street a un impact quotidien sur mon état d’esprit et sur mon emploi du temps.

A très bientôt !

Cet article vous plait... partagez le

Gribouille et sa boite mystérieuse !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire