2 doodles : 4 techniques différentes

Aujourd’hui je vais vous raconter une expérience ou du moins un petit défi que je me suis lancée : tester différentes façons de mettre en couleurs un doodle.

L’occasion de faire du crayon de couleur ou de l’aquarelle, mais surtout de mettre en lumière mes points forts et mes points faibles dans chaque technique.
Un bon exercice !

C’est parti.

L’idée…

Je l’avoue, cette idée de tester différentes mises en couleurs sur une même illustration m’a prise au dépourvue un vendredi soir et ne m’a plus quittée…
J’ai donc passé une bonne partie du week end suivant à dessiner encore et encore 2 personnages doodles.
N’ayant pas vraiment prévu d’en faire un article, je n’ai pas fait de photos en cours de création.
Mais au travers de cet article je vous propose de faire une sorte de bilan.

Je m’excuse d’avance pour le rendu des photos… je ne suis pas certaine que les couleurs soient toujours très réalistes ! Ce qui est sûr c’est que j’ai encore des choses à apprendre pour faire des photos correctes !

Le petit plus : vous trouverez en fin d’article une version à colorier afin que vous aussi vous puissiez tester vos techniques !

Version crayon de couleur

Version Crayon de couleur

Les plus de cet essai :

  • La texture qui donne un effet sympa
  • Les couleurs lumineuses
  • Les dégradés qui donnent un effet d’ombre

Les moins :

  • La texture qui est peut-être trop présente
  • Les traits noirs que j’ai fait trop épais et qui « déséquilibre » l’illustration.

Mon ressenti :
C’est très agréable de mettre en couleur avec ces crayons. J’ai la chance d’avoir des Polychromos de chez  Faber-Castell et je me suis régalé.
Je sens bien que je n’ai pas assez de pratique et que je suis encore un peu timide mais comme c’était plaisant.
Dommage que j’ai fait les traits dans une épaisseur un peu trop présente !

Version aquarelle

C’est mon kif du moment… après avoir fait les doodle et aquarelle et le flowertober, je suis allée sans crainte dans cette version !

Les plus de cet essai :

  • Les couleurs subtiles et douces
  • L’effet aquarelle du mélange des couleurs

Les moins :

  • Je ne sais pas faire les ombres et les reliefs

Mon ressenti :
J’ai utilisé un papier plus épais que pour  le flowertober et ça change tout. Il m’a fallu quelques temps pour m’habituer à la façon dont la couleur s’étalait sur cette surface.
C’est toujours aussi chouette de voir les pigments prendre possession de l’espace, mais je ne suis pas encore très à l’aise et je fais les choses du bout des doigts (du pinceau !)
Je n’ai pas réussi à donner autant de relief que je l’aurai souhaité. Je pense que j’ai une grande marge de progression sur le travail à l’aquarelle !
Mais c’était sympa et finalement plus rapide à mettre en couleur qu’avec les crayons de couleurs.

Version feutres à alcool

Le coloriage au feutre à alcool (promarker) c’est mon coloriage de prédilection.
J’en ai fait des tas… mais je me suis rendue compte que ça commençait à faire un moment et que j’avais peut-être perdu la main !

Version feutres à alcool

Les plus de cet essai :

  • Des couleurs vives
  • Des ombres plus marquées

Les moins :

  • Un feutre noir qui a bavé avec l’alcool
  • Des traits de coloriage visibles car je n’ai pas été assez rapide

Mon ressenti :
J’ai oublié comment on fait avec les feutres à alcool ! Cela n’a rien à voir ni avec l’aquarelle ni avec les crayons de couleurs.
Il faut aller vite car ils sèchent très vite et ça n’est pas rattrapable… Erreur de débutant !
Ajouté à ça que je suis allée très confiante sur les traits noirs (qui avaient très bien résistés à l’eau) mais qui ont laissé une trace avec l’alcool.
Bref « peu vraiment mieux faire » !
Mais j’ai retrouvé de bon souvenir et cette lumière dans les couleurs qui change complètement le dessin.

Version digitale

C’est ce que je fais le plus depuis ces derniers temps. J’ai une chouette tablette graphique qui me permet de dessiner et de zoomer pour avoir quelque chose de plus précis qu’à la main.
Et puis pas de problème de photo pour le résultat final !

Les plus de cet essai :

  • Des traits propres et un coloriage nickel (merci le zoom)
  • Toutes les couleurs sont possibles et je peux changer à tout moment
  • Des ombres marquées comme je le souhaite

Les moins

  • Une version « plus aseptisée »

Mon ressenti :
Avec la version digitale, je sens que je peux corriger les couleurs autant de fois que je veux. C’est assez rassurant.
Finalement il n’y a pas d’erreur définitive, comme ce fut le cas avec les promarkers.
Le résultat est propre, peut-être un peu trop au regard des autres… il lui manque un « petit quelque chose ».

Comparons !

Quelle est la meilleure version ?
Franchement pour moi elles ont toutes leur « petit truc en plus ».
Je les aime toutes et si je devais recommencer… je prendrai autant de plaisir avec chaque technique.

Et vous ?
Avez-vous une version préférée et une technique préférée ?
Racontez-moi « votre aventure » avec l’aquarelle ou les crayons de couleur, et pour cela n’hésitez pas à créer votre version de ces deux doodle.
Télécharger cette image à colorier !

Je vous souhaite une belle journée emplie de couleurs !

Doodle à colorier

Le chat et le lapin doodle sont aussi disponible à l’impression sur la boutique redbubble

Carnet chat !
Tote bag chat !

Cet article vous plait... partagez le

Gribouille et sa boite mystérieuse !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire