Mademoiselle sait rester zen

Rester zen quand tout s’accélère

Vous aussi vous trouvez que septembre est un mois où tout s’accélère ?
Les vacances paraissent déjà loin, il faut reprendre le rythme, le travail, les activités des enfants, les nôtres…
Bref, pas toujours facile de rester zen quand notre emploi du temps frôle l’indigestion.

Aujourd’hui je vous partage mes petits trucs à moi pour calmer le jeu.

Un peu de bullet journal

Pour pouvoir rester sereine, j’ai d’abord besoin de connaitre l’étendue des dégâts !
J’ai donc sous la main plusieurs petits cahiers.

Un carnet de note

Je l’emporte partout et il me permet de garder tout ce qui peut me passer par la tête.
C’est un de ceux que j’ai customisé (article carnet). C’est très pratique, et même si c’est fouillis, l’important y est noté.

J’y note aussi les grandes lignes de mon emploi du temps, heure par heure. Une fois les tâches indéplaçables indiquées (récup des enfants, rendez-vous…), je sais le temps ce qu’il me reste pour les autres tâches.

Carnet de notes

Le bullet journal

Oui mais, ces fameuses tâches il faut bien que je les ai déterminées. C’est là d’intervient le bullet journal.
Je pourrais utiliser un seul carnet, me direz-vous ? Mais non ! Le carnet de notes est « tout terrain », le bullet jounal, lui, reste sagement à coté de mon bureau. Je le chouchoute, je l’illustre, je le décore. C’est mon petit plaisir.
Et à la maison, c’est même devenu contagieux.

Bullet journal... en famille

Vous ne savez pas ce qu’est un bullet journal ? Je ne vais pas faire un article sur le sujet, beaucoup s’y sont déjà penché. Regardez sur le net, vous trouverez la méthode (ça ne rigole pas !) et de l’inspiration (là ça rigole plus 😉 )
De quoi vous donner envie de commencer.

Du zentangle

Voilà, maintenant je sais un peu mieux où je vais. Et si dans les tâches on laissait un peu de place pour décompresser.
Moi, j’aime dessiner, ça ne vous aura pas échappé, alors un petit quart d’heure de zentangle c’est toujours un moment privilégié.
Un petit carré de papier, un crayon, et si je peux me mettre dehors c’est encore mieux.
Absorbé par les motifs, pris par la concentration nécessaire à la répétition, l’esprit se calme.

En savoir plus sur le zentangle

De la méditation

Et puis parfois, arriver à ne rien faire devient obligatoire. Une pause ! Une vraie.

Je fais assez peu de méditation, en fin de compte, il y a toujours une bonne raison pour faire autre chose.
C’est pourquoi il y a maintenant un peu plus d’un an j’ai décidé de suivre des « cours ».

Une fois par semaine, une heure, j’apprends, je découvre la méditation, sous différents angles.
J’aime beaucoup ces cours et au final cette pratique m’a profondément changé.
Alors chic, les cours reprennent !

Mademoiselle sait rester zen

Avec tout ça, nous voilà presque près pour octobre !
Et vous, vos « trucs » pour rester zen, c’est quoi ?

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.