La page blanche...

Créativité : quand ça patine…

Vous l’aurez peut-être remarqué… pas de mademoiselle février ce mois ci.

Mais pourquoi ? Et bien parce que ça patine, ça coince, ça bloque.
Je vous explique pourquoi et surtout comment je vais m’en sortir.

 

L’inspiration en général

Pour Gribouilli Street j’ai toujours un million d’idées.
Je regarde souvent Pinterest, je me régale des illustrations et des thèmes du magazine Flow.
Une couleur, un mot et rapidement mon esprit s’évade.

Avoir de l’inspiration c’est plutôt pas mal me direz-vous, mais mon problème c’est que tout ça part souvent dans tous les sens.

Je garde tous les dessins bien rangés et je les consulte pour voir la progression, les thématiques.

Aujourd’hui disons qu’il y a 2 grandes catégories : les demoiselles et les doodles (si si y’en a pas beaucoup sur le site mais j’en ai dessiné des tonnes !)

 

Un mois = une demoiselle

Mais voilà mon problème du moment !

Je crée les demoiselles depuis avril 2015. Une tous les mois.
L’année dernière j’ai eu pour la première fois une collection complète.
J’ai été confronté au problème de « collection » car je souhaitais qu’elles aient toutes le même esprit et que l’on puisse les afficher les unes avec les autres.
Pour être homogène, certaines demoiselles ont été redessinées (comme février par exemple), d’autres ont été conçues en même temps (novembre et décembre).

Toutes les demoiselles

Jusque-là j’avais juste dessiné une demoiselle en rapport avec le mois.
Ensuite il a fallu que l’illustration reflète le mois ET trouve sa place dans une série.
En 2017, Mademoiselle doit refléter le mois, faire partie d’une série ET ne pas ressembler à mademoiselle 2016.

Allez on y croit, on monte d’un cran dans la difficulté !

 

 Mademoiselle Janvier 2017

La création de mademoiselle janvier a donc pris un peu de temps… je cherchais un leitmotiv, un « concept » que je pourrais décliner et qui serait différent de 2016.

L’idée : montrer mademoiselle à l’intérieur

C’est donc parti pour mademoiselle Janvier.
Pour montrer l’intérieur, quelques meubles et une fenêtre. J’aime bien l’idée de fenêtre 😉

Planche d'inspiration melle janvier digitale

L’article Melle Janvier 2017

 

 Mademoiselle Février 2017

Le mois suivant arrive, février, avec le nouvel an chinois, la chandeleur, la st Valentin… plus qu’il n’en faut pour avoir des idées.

Un peu de ci, un peu de ça, ma fenêtre, ma demoiselle et voilà…

Voilà quoi ?

Et bien une composition qui ne me va pas du tout… trop focalisée sur la fenêtre je ne vois qu’elle, c’est la vedette.
Mais comment je vais réussir à faire 12 situations, 12 demoiselles avec 12 fenêtres.
Ca ne me plait pas, je me vois aller dans une impasse. STOP.

Il est temps de prendre un peu de recul et de décider ce que je veux faire avec mes demoiselles.
Et février qui est un petit mois en profite pour s’en aller…

 

 Relancer la machine

Me voilà donc au point mort. Que faire ?
Recommencer janvier et février ?
Continuer et changer l’idée de base ?

Dans le brouillard, j’ai du mal à me décider. Et puis Gribouilli Street c’est la cerise sur le gâteau, je dessine « quand j’ai le temps » et ce mois-ci j’ai eu moins de temps car c’était les vacances scolaires.

Heureusement pour moi, il y a de très bonnes idées sur le net. Je pense à Explore la newsletter de Marie (http://tribulationsdemarie.com/).
Elle parle de la créativité en général et de l’aquarelle en particulier.

Un peu de lecture, un peu de temps (on force un peu pour avoir 2h tranquilles !) et c’est parti pour de la recherche, des croquis, des essais divers… pour finalement voir le bout du tunnel.

C’est décidé, mademoiselle sera en intérieur le plus souvent possible et pas de fenêtre.
Je me suis préparée quelques postures que j’adapterai à la situation, mais qui feront le lien.
Décider de thématiques et d’animaux pour les premiers mois, fait quelques ébauches de composition.
Mademoiselle Janvier et Février 2017 sont également en cours de création dans une nouvelle version.

 

 Mademoiselle, toujours dessinée mois par mois ?

Même si une partie du travail est déjà fait, je vais garder la touche finale pour le mois en question.
J’ai un ressenti différent suivant la période de l’année et je veux continuer à utiliser cette intuition.
Pas question donc de créer l’illustration Juillet en Mars, mais au moins poser les bases.
Les demoiselles continueront de naitre chaque mois.

1, 2, 3... mademoiselles

Et pour être toujours au courant : inscrivez-vous à la newsletter

 

 La morale de cette histoire

Après cette période de flou, de « patinage », je suis finalement plutôt contente.
J’ai été obligée de prendre du recul sur ce que j’avais fait, quitte à recommencer des illustrations, mais les nouvelles versions me plaisent d’avantage.

Le plus : c’est en faisant des erreurs que l’on apprend

En ce moment, je participe aux #CoulissesDuBlog et j’ai appris à anticiper mes articles.
Je n’en suis pas encore à les préparer complètement en avance, mais au moins la structure.
En faisant ainsi il y a moins de « stress » de dernière minute et les articles sont plus matures.

C’est donc naturellement que j’ai pensé à préparer mes demoiselles en avance de la même façon.

Le plus : de l’anticipation pour des illustrations mieux pensées

Et puis c’est aussi l’occasion de faire un vrai article de fond, sur la créativité, sur ma façon de créer.

Le plus : un article avec plus de textes que d’images qui ne fait pas partie des #CoulissesDuBlog

A bientôt, avec les nouvelles demoiselles janvier, février et mars !
(Au boulot !!)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.