Coloriage : crayons de couleur, feutres… l’embarras du choix

J’ai deux jolis cahiers de coloriage, au départ pour les enfants mais en fin de compte surtout pour moi, qui me permettent d’essayer différentes façons de colorier.

capcanaille

Voici donc la petite « violette », aux feutres à alcool, aux feutres « classiques » et au crayon de couleurs.

Toutes les violette

Pour les promarker (les feutres à alcool) , j’ai du photocopier les dessins sur le bon papier. Evidemment, avec un A4, je n’ai pas pu m’empêcher de rajouter quelques petits éléments.

ViolettePromarker

Cette version est lumineuse, et il n’y a pas de traces du passage du feutre.
Mais il faut colorier très vite, car a peine posé, déjà presque sec, et si on repasse dessus, la couleur devient plus foncée. Donc une fois la couleur choisie, pas d’hésitation, on fonce.
La petite « violette » aime les couleurs douces et avec ces feutres ont y arrivent pas trop mal, il suffit d’avoir la bonne teinte.
Avec les feutres « classiques » (ici les stabilo pen 68), c’est moins évident.
En tous cas je trouve les couleurs trop vives pour cette jolie petite fée.

ViolettePen68

Par contre ils sont parfait pour Eliott.

Eliott

Mais revenons à Violette et à un dernier essai aux crayons de couleur aquarelables.

VioletteCrayons

Je trouve que c’est avec ces crayons qu’on a le plus joli coloriage de ce personnage. La douceur des couleurs et l’effet de « matière » du trait de crayon lui vont à merveille.
Je n’avais jamais vraiment utilisé les crayons de couleurs aquarelables, mais cet essai m’a donné envie d’en faire plus.
Ah ! Décidément qu’il est difficile de choisir : feutre, crayon de couleur… et pourquoi pas peinture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.